C'est Arnold Roosendaal élève en doctorat de droit au Pays-Bas qui révèle l'information. Ce bouton aujourd'hui est disséminé sur plusieurs milliers (millions? milliards?) de site internet. Il semblerait bien que ce bouton Like This analyse et stock nos faits et gestes sur la toile.

Il explique son idée à l'aide de trois exemples. Grosso modo le fait est que Facebook utiliserait les Cookies pour savoir qui fait quoi sur la toile.

Il suffit que vous passiez sur un site qui dispose de ce bouton Like This pour que Facebook sache que vous êtes à cette heure précise, à l'aide de cette IP précise sur ce site précis. Un petit peu dérangeant pour la vie privée n'est-ce pas?

Et comme l'utilisation de ce bouton se généralise de plus en plus (je ne suis pas particulièrement fan de ce type de gadgets donc pas ici) il y a de plus en plus de sites qui sont touchés. J'irais même jusqu'à dire que chaque point d'entrée ou de sortie de l'API de Facebook pourrait servir à cela (connexion, Pages Fan, ...).

Du coup cela doit faire une quantité d'information gigantesque à sauver pour le géant des réseaux sociaux.

Aujourd'hui il n'y a aucune preuve que FaceBook stock ces informations de manière durable, mais en même temps on a aucune preuve du contraire. J'ai aussi envi de dire qu'il suffit d'être déconnecter de Facebook et de n'aimer aucun article ou site pour ne pas avoir ce genre de problème. Et enfin Twitter devrait bien pouvoir faire pareil non?